You are currently viewing Sécheresse Historique en France : Comment Protéger Votre Piscine et Économiser l’Eau Pendant les Restrictions

Sécheresse Historique en France : Comment Protéger Votre Piscine et Économiser l’Eau Pendant les Restrictions

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Actualités

La sécheresse historique qui a touché la France et l’Europe en 2022 confirme chaque jour le réchauffement climatique. Après un été très sec, la situation critique s’est poursuivie jusqu’au mois d’octobre dans certaines régions du sud particulièrement touchées, concernées par le manque d’eau avec des nappes souterraines à des niveaux très bas. Les départements ont dû prendre des mesures de restrictions, plus ou moins importantes, pour préserver les quantités d’eau. De nombreuses régions interdisent par exemple d’arroser son jardin ou de remplir sa piscine et certaines demandent même de réduire sa consommation d’eau domestique pour la vaisselle ou la douche. Plus d’une centaine de communes est même à court d’eau potable et doivent être approvisionnées par camions citerne. Nous serons bientôt tous concerné par les restrictions !

Quelles sont les raisons de la sécheresse 2022 ?

Un déficit de pluie en hiver et au printemps explique principalement le manque d’eau, les réserves n’ayant pas pu être rechargées autant que les autres années. Une première vague de chaleur en mai, une canicule précoce en juin suivie d’un autre épisode en juillet mettent les terres à rude épreuve avec une sécheresse généralisée sur le territoire. Météo France enregistre le mois de juillet 2022 comme le mois le plus sec depuis 1958. L’augmentation de « l’évapotranspiration », c’est-à-dire l’évaporation de l’eau de l’eau et de la transpiration des plantes sous l’effet des hausses de température, engendre une aggravation de la sécheresse, combinée avec l’accélération du changement climatique.

La carte des restrictions d’eau et de la sécheresse en France

Depuis 2011, il est possible de retrouver l’ensemble des arrêtés sécheresse sur le site Propluvia proposé par le ministère de la Transition Ecologique. L’outil d’information propose notamment une carte interactive qui permet de visualiser en un clin d’œil le niveau d’alerte sécheresse de votre région ou de votre département en temps réel. 93 départements sur 96 sont désormais concernés par les restrictions d’eau. 77 d’entre eux sont en alerte rouge sécheresse soit le niveau crise.

Quelles sont les différentes restrictions en fonction des niveaux d’alerte sécheresse ?

Les restrictions d’eau s’appliquent en fonction du niveau d’alerte sécheresse :

  • Vigilance (niveau 1) : les particuliers et professionnels concernés par un département en vigilance sont invités à faire des économies d’eau.
  • Alerte (niveau 2) : ce niveau implique la réduction des prélèvements à des fins agricole, l’interdiction de manœuvre de vanne et d’activités nautiques. Pour les particuliers, laver sa voiture ou arroser son jardin et les espaces verts sont interdits entre 11h et 18h.
  • Alerte renforcée (niveau 3) : ce deuxième niveau conserve la réduction des prélèvements à des fins agricoles, l’interdiction de manœuvre de vanne et d’activités nautiques. Le lavage des voitures, l’arrosage des jardins, des espaces verts et des golfs sont très limités ou même interdits.
  • Crise (niveau 4) : ce dernier niveau prévoit l’arrêt des prélèvements non prioritaires. Seuls les prélèvements concernant la santé, la sécurité civile, l’eau potable et la salubrité sont autorisés. Concrètement, les particuliers ont interdiction d’arroser leur jardin entre 8h et 20h, de remplir leur piscine, de nettoyer leur véhicule, les façades, les murs, les toits et les terrasses ou de mettre à niveau un plan d’eau.

Est-il interdit d’arroser son jardin ou remplir sa piscine en cas de sécheresse ?

Les particuliers aussi sont touchées par les restrictions d’eau. Selon la situation de votre département ou de votre commune, il est possible qu’il soit interdit d’arroser votre jardin. Il faudra pour cela vérifier le niveau d’alerte sécheresse qui concerne votre habitation. 

  • En cas de niveau vigilance : vous devez éviter d’arroser votre jardin entre 11h et 18h
  • En cas d’alerte : il est interdit d’arroser son jardin entre 11h et 18h et de remplir sa piscine
  • En cas d’alerte renforcée ou de crise : il est interdit d’arroser son jardin ou de remplir sa piscine. 

A noter que seuls les potagers peuvent continuer d’être arrosés entre 21h et 8h.

Quelles solutions envisager pour votre piscine ?

Protéger l’eau de votre piscine devient une nécessité économique, écologique, et un enjeu sociétal.

Les protections adaptées devront vous permettre :

  • D’éviter l’évaporation de l’eau ;
  • De limiter les traitements chimiques pour ne pas saturer l’eau de la piscine ;
  • De protéger l’eau des pollutions extérieures (feuilles, poussières, sable, pollens…)
  • De lutter contre la photosynthèse, source de développement d’algues